• 125g crème fleurette
  • 1g poivre long de Java
  • 1g poivre blanc de Malabar
  • 1g poivre rouge Voatsiperifery
  • 1 siphon 0,5l
  • 1 cartouche de gaz
  • 4 noix de coquilles Saint-Jacques
  • Vinaigrette
  • 10g vinaigre balsamique blanc
  • 20g huile d'olive douce
  • Zeste 1/2 orange non traitée
  • Gelée d'orange
  • 3 oranges sanguines
  • 10g miel d'acacia
  • 2 feuilles de gélatines

Lors de mon escapade lyonnaise, j’ai fait la connaissance de Valérie, 3ème finaliste du concours l’année dernière, dotée d’un enthousiasme et d’une énergie débordante, elle vient de m’inviter à participer, pour le fun tout simplement, à un challenge entre gourmands, dont elle est, cette fois, la marraine. Avec ma recette, je participe donc à la 28ème édition de cet amusant défi. Ce challenge a été créée par Stéphanie, du blog Cuisine moi un mouton, dont j’avais fait la connaissance lors d’une rencontre autour du cardon, quand j’habitais encore à Lyon. Pour cette recette, je me suis inspirée d’un cours que nous avions suivi chez la grande dame de Valence, ASP avec Marie-Claude, Hilda, sans oublier Dame Menus Propos, bien sûr !

foodista-challenge-e1454247457941

28ème Foodista Challenge

Recette

Écraser les poivres ensemble dans un mortier, amener la crème fleurette à ébullition, ajouter les poivres moulus et laisser infuser à couvert de 5 à 10 minutes, ajouter un peu de sel de Maldon, mélanger. Filtrer, refroidir le mélange, verser dans un siphon, percuter avec une cartouche de gaz et réserver au frais. Cette crème peut se préparer à l’avance, voire la veille.

  

Pour la vinaigrette à l’orange, dans un petit saladier, zester 1/2 orange, ajouter le vinaigre balsamique blanc, l’huile d’olive douce, le jus d’orange, un peu de sel de Maldon, mélanger, réserver. Tremper les feuilles de gélatine dans l’eau froide. Prélever les suprêmes d’oranges sanguines, les mettre à compoter dans une casserole avec le miel, mixer, ajouter la gélatine refroidie et essorée, filtrer, verser dans un plat plat et réserver au frais. Cette dernière préparation peut se faire également la veille.

       

Pour le carpaccio de Saint-Jacques, décoquiller les noix en prenant soin d’enlever le petit muscle blanc laiteux et ferme qui se trouve à droite de la coquille avec un petit couteau. Ciseler les noix, en 3 ou 4 tranches selon grosseur. Badigeonner une assiette plate de vinaigrette à l’orange, déposer les lamelles de Saint-Jacques dessus, les badigeonner encore de vinaigrette, filmer et réserver.

      

Laver et essorer la salade. Pour le dressage, dans une assiette à dessert, répartir quelques bouquets de mâche assaisonnés de vinaigrette à l’orange, déposer un cordon d’espuma au poivre, quelques gouttes de gelée d’orange sanguine, puis des lamelles de Saint-Jacques, en les chevauchant, déguster aussitôt.

   

Valérie a choisi le poivre comme thème, cela tombe bien, j’ai choisi d’en utiliser 3 ! Pour respecter, l’enjeu et ses contraintes,  j’ai choisi l’orange et de l’orange sanguin comme couleurs chaudes et pour que ma participation soit complète, voici la liste des précédents challenges et leurs auteurs :

Les participants à cette nouvelle édition sont :

Valérie) 1,2,3…Dégustez ! –  Pourquoi je grossisGourmand et BioJeune et affamée – Tout simplement fait maisonChachou à la crèmeJ’ai toujours aimé le jaune moutarde Mon Carnet CaféLa cuisine des trois soeursDes Recettes à Gogo – Keskonmangemaman Safrancannellela gourmandise de Violette lacuisinedeblanche Mes inspirations culinairesRepaire des Ventres faims Chez Papa RicoLes recettes de MélanieCaprices en cuisineUne maman puissance 4 –Petite Cuillère et Charentaises