• 1/2jus de citron
  • 35g beurre doux
  • 1 cuillère à dessert huile d'olive
  • 3 échalotes
  • 300g céleri boule
  • 150g pommes de terre
  • 800g bouillon de volaille
  • 250g raifort
  • 100g crème fouettée
  • sel & poivre du moulin
  • 2 pommes reine des reinettes
  • 25g beurre doux
  • 1 cuillère à soupe arasée sucre de canne blond
  • 2 cuillères à café huile d'olive
  • pluches de cerfeuil

La cuisine allemande pratique allégrement les plats sucrés salés. Dernièrement en feuilletant des revues de cuisine chez la Bavaroise, je suis tombée en arrêt sur un exemplaire du magazine « Genuss » de décembre 2013, ça date ! Ce numéro proposait soupes fumantes et potages divers, consistants, réconfortants, élégants, juste de saison pour réchauffer et partager.  Une racine de Raifort, lequel bénéficie d’une IGP, rapportée de Munich fut le point de départ de ma crème de légumes. Une précision, si d’aventure ce breuvage vous tente, le raifort fait pleurer et malheureusement, je n’ai pas de remède de grand-mère pour éviter cet inconvénient , une consolation, ce ne sont pas les grandes eaux mais une simple gêne passagère. A priori, ce légume se fait rare sur les marchés français, au vu des cogitations ardues de Joëlle et de fils préféré hier soir sur facebook. Ils ont longuement cherché ce que j’avais bien pu mettre comme ingrédient mystère dans ma soupe ! J’espère que ma devinette, ajoutée à la pleine lune ne leur aura pas causé trop d’insomnies !

dsc_1844

Recette

Éplucher et ciseler les échalotes, éplucher et laver les pommes de terre et le céleri boule, citronner légèrement ce dernier. Faire revenir à feu doux les échalotes dans un faitout avec une noix de beurre et un peu d’huile d’olive. Ajouter les pommes de terre coupées en gros morceaux et le céleri taillé en dés, mélanger, verser le bouillon de volaille, couvrir et laisser mijoter 20 minutes à feu doux, saler et poivrer.

dsc_1825

Éplucher le raifort, le citronner légèrement, prélever une vingtaine de fines bandes sur la racine, réserver et râper le reste avec la râpe à gros trous. Ajouter le raifort râpé et la crème fouettée  dans le faitout, mélanger et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

dsc_1857    dsc_1829    dsc_1833

Évider les pommes et les couper en tranches circulaires, les asperger de quelques gouttes de citron. Faire croustiller les lamelles de raifort dans un peu d’huile et caraméliser les tranches de pommes dans une autre poêle avec un peu de beurre et de sucre de canne blond. Verser la soupe dans un blender et mixer jusqu’à obtention d’une crème onctueuse, vérifier l’assaisonnement.

dsc_1832    dsc_1838    dsc_1840

Verser aussitôt le potage dans des assiettes creuses, ajouter des brindilles de raifort croustillantes et des lamelles de pommes, quelques pluches de cerfeuil, déguster aussitôt. Normalement la recette originale se sert avec une huile de sarriette que j’ai délibérément laissée de côté, préférant quelques pluches de cerfeuil.