• 250g lait entier
  • 150g crème fleurette
  • 150g Tomme de Savoie coupée en petits morceaux
  • 4g gélatine
  • 250g orange bio d'Italie non traitée
  • 125g sucre blond à la vanille (maison)
  • 2g pectine jaune

C’est reparti, cette année encore, je vais essayer de relever le défi lancé par la Tomme de Savoie.  L’année dernière, c’était la « Street food« , cette année le thème choisi pour le concours est « Cuisines du monde« , l’occasion de glisser un petit morceau de Savoie dans des plats exotiques et de faire voyager nos fromages autour de la terre. Pour une première recette, je vous emmène en voyage, pas très loin, je ne suis pas un véritable globe-trotter, juste une petite excursion en Italie, histoire de se mettre en jambes.

DSC_0045

Recette

Tremper à l’eau froide les feuilles de gélatine. Verser la crème, le lait dans une casserole. Porter à ébullition. Baisser le feu, ajouter la Tomme de Savoie écroûtée et coupée en petits morceaux. Laisser fondre en remuant, mixer finement, passer au tamis fin puis incorporer la gélatine bien essorée et fouetter. Mettre les verrines au congélateur avant de les remplir, si on veut accélérer la prise. Verser la panna cotta dans un saladier, laisser refroidir le saladier dans un récipient rempli d’eau froide et de glaçons en remuant jusqu’à ce que la crème soit froide. Répartir la panna cotta dans les verrines, réserver au froid.

DSC_0026

Pour la marmelade d’orange, laver l’orange, la piquer à plusieurs reprises avec une fourchette, la plonger dans une casserole, couvrir d’eau froide et porter à ébullition, répéter l’opération 8 fois. Égoutter, couper en quartiers, ôter les pépins et mixer. Réserver au froid. Prélever 250g de cette purée, incorporer le sucre et la pectine, cuire pendant 2 minutes environ, réserver.

Pour servir, prélever une quenelle de marmelade, la déposer délicatement à la surface de la panna cotta, déguster. Ce n’est pas tout à fait orthodoxe, j’ai commencé par le dessert, et « c’est pas fini! »…il reste jusqu’à la fin mars pour participer.