• 380 farine 45
  • 120g beurre doux
  • 20g miel acacia
  • 70g lait entier frais
  • 12g levure boulanger
  • 165g oeufs
  • 250g beurre de tourage
  • 35g de beurre fondu
  • 1g vanille en poudre
  • 2,5g de fleur de sel

Il est loin le temps où, en Alsace, les bébés  arrivaient dans un baluchon déposé par une cigogne, dans le reste du pays, on trouvait les filles dans des roses et les garçons dans des choux ! Cependant, je reste persuadée que pour certains enfants le lieu de naissance est déterminant pour susciter, sinon un avenir, tout au moins des goûts, pour exemple notre père est né dans une baratte, elle est toujours dans la famille, quant à moi, la preuve n’est pas formelle, mais a posteriori, je suis née dans une cabosse ! À moins de me tromper, une jeune pâtissière de renom est, elle aussi, née dans une baratte, il s’agit de Nina Métayer, elle ne renie pas ses origines, née à La Rochelle, elle fait la part belle dans cette recette de brioche au beurre des Charentes : un tant pour tant, beurre farine, pour moi, un vrai bonheur. Comme souvent pour de nombreuses recettes, j’ai modifié très légèrement la recette d’origine, rien d’essentiel pour la réussite de cette brioche.

Recette

Commencer la réalisation de la recette la veille pour laisser la pâte reposer au froid avant d’incorporer le beurre de tourage. Délayer la levure dans le lait tiède. Tamiser la farine dans la cuve du robot équipé du crochet, ajouter le miel, le mélange lait/levure, mélanger un peu, ajouter les oeufs légèrement battus avec le sel et mélanger à nouveau. Pétrir à nouveau jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois de la cuve et prenne de la consistance.

   

Ajouter le beurre des Charentes coupé en petits morceaux, pétrir à nouveau pendant 1/2 heure à nouveau, la pâte doit se détacher à nouveau des parois de la cuve  pour obtenir un mélange soyeux et favoriser l’élasticité de la pâte.

        

Couvrir la pâte au contact d’un film étirable et entreposer au frais pour la nuit. Le lendemain, sortir le beurre de tourage et l’étaler en un rectangle régulier. Procéder de même avec la détrempe, l’étaler sur le plan de travail légèrement fariné en un rectangle deux fois plus grand que celui du beurre.

Enfermer le beurre dans la détrempe, tourner le pâton d’1/4 de tour et donner un tour double, laisser reposer au froid pendant 30 minutes.

Pendant le temps de repos, fondre le beurre restant, ajouter la poudre de vanille, réserver à température ambiante.

   

   

Étaler la pâte à nouveau, la badigeonner du beurre vanillé, refermer en un tour double et réserver au froid pour 1 heure environ. Passé ce temps,  la pâte est prête à l’utilisation.

Étaler la pâte sur le plan de travail sur une épaisseur d’un centimètre, parer les extrémités pour avoir une coupe franche sur les bords. Tailler des bandes de 7cm de largeur sur 50cm environ, les plier dans un moule à cake préalablement beurré, laisser pousser à température ambiante pendant 2 à 3 heures, la pâte doit doubler de volume. Préchauffer le four à 160° en chaleur tournante. Dorer la brioche avec le jaune d’oeuf et un peu de lait, enfourner pour 30 à 35 minutes.  La réussite de cette brioche est liée à sa cuisson, laquelle dépend essentiellement du four, surveiller la coloration en fin de cuisson. Laisser refroidir sur une volette avant dégustation.

Cette brioche étant complètement addictive, à consommer avec modération !