• 170g de chocolat Manjari
  • 80g de sucre en poudre
  • 200g de crème fleurette
  • 4 oeufs
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de maïzena
  • 1 cuillère à café bombée de cacao non sucré
  • Beurre et sucre pour les moules

Il est plutôt rare que je suive une recette à la lettre, il faut toujours que je change un ingrédient, que j’augmente une quantité ou que j’en diminue une autre. En général, ce sont toujours les mêmes ingrédients qui ont droit à une petite coupe : le sucre , la gélatine, la maïzena. En plus, le beurre, le chocolat, et pour la vanille, la plupart du temps je double les quantités. Une fois de plus, je n’ai pas failli à mon habitude avec le soufflé au chocolat de « l’encyclopédie du chocolat ».

Recette

Badigeonner de beurre pommade les moules au pinceau, tenir le pinceau bien droit le long des parois du moule pour obtenir un développement bien droit du soufflé, puis saupoudrer de sucre semoule.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Monter doucement les blancs d’oeufs en neige, incorporer peu à peu le sucre en poudre. Mélanger la poudre  et le cacao, en fouettant énergiquement verser la crème liquide et porter le mélange à ébullition sans cesser de remuer pour éviter au mélange d’accrocher. Verser cet appareil en trois fois sur le chocolat fondu, bien amalgamer entre chaque ajout, on doit obtenir un mélange uni et brillant. Ajouter les jaunes d’oeufs en fouettant vivement.

Incorporer un quart des blancs montés en neige pour détendre l’appareil, puis le restant des blancs très délicatement.  Verser la préparation dans les moules, lisser la surface avec une spatule, pincer le bord du moule entre le pouce et l’index et faire tourner le moule. À ce stade, on peut réserver les moules au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Préchauffer le four à 210° -220°C trente minutes avant de servir le dessert, enfourner pour 10 à 12 minutes environ. Servir immédiatement.

Le mois prochain, Pâques arrive avec une consommation ahurissante de chocolat, ( la deuxième après Noël, sauf pour moi qui en consomme trop toute l’année ! ) Pour fêter comme il se doit cet évènement, Denise vous offre la possibilité de gagner un collector Suchard, un petit tour chez elle pour tenter votre chance. Mon préféré, l’oeuf au Toblerone.

Comme tous les ans à cette période, je pars aider la Munichoise à Salzburg. Occupée non-stop pendant quinze jours et pas le temps de bloguer dans un sens ou un autre. Avant mon départ, j’espère trouver le temps de poster un dernier billet qui en surprendra plus d’un !