• Crème citronnée
  • Zeste 1 citron vert
  • jus 1/2 citron vert
  • jus 1/2 citron jaune
  • 1 yaourt grec
  • fleur de sel
  • poivre blanc du moulin
  • quelques feuilles 'estragon frais
  • Spaguetti
  • 500g céleri rave
  • 1 pomme Granny-Smith
  • jus 1/2 citron vert
  • jus 1/2 citron jaune

Instagram est un phénomène nouvellement apparu dans mes modes de communication, c’était l’année dernière à Besançon, dans les cuisines de l’école de Thierry Marx, lors de la première finale du concours pour la Saucisse de Morteau. De sceptique au départ, je me suis aperçue que cet outil me permettait grâce aux photos des assiettes de chefs de tenter moi aussi de me prendre pour un chef et de faire des découvertes tant en cuisine, que sur des produits, des fleurs, des coutumes aussi, les choix sont immenses. Cette fois, c’est une assiette d’Yves Camdeborde qui a décidé de la transformation du céleri-rave qui attendait patiemment son tour dans le bac à légumes.

Recette

Râper le zeste de citron vert et presser les deux citrons, vert et jaune, en verser la moitié dans le saladier et réserver l’autre moitié pour préparer la crème. Mélanger le yaourt grec, les jus de citron, sel et poivre, goûter et rectifier si besoin. Ciseler un peu d’estragon frais, réserver.

Éplucher le céleri et la pomme, les citronner en surface, les râper rapidement et les mélanger aux jus de citrons.

Mélanger délicatement les spaghetti à la crème de citron, servir dans des coupelles, décorer avec un plumet d’estragon et d’une jolie fleur, déguster aussitôt pour éviter l’oxydation des spaghetti. Dans la description de son assiette, Yves Camdeborde utilisait de l’huile d’olive et de la coriandre en place du yaourt et de l’estragon, je n’aime pas la coriandre et j’avais déjà un peu d’estragon dans le jardin. Cette assiette est très fraîche, craquante et on sent bien le goût de deux ingrédients principaux, beaucoup plus que dans un céleri rémoulade ou le goût de la moutarde prend souvent le dessus.