• 130g abricots moelleux secs
  • 5cl Abricotine du Valais
  • 320g farine à pogne
  • 30g sucre en poudre
  • 6g sel fin
  • 190g oeufs entiers très froids
  • 16g levure de boulanger fraîche
  • 220g beurre sec
  • 1 oeuf
  • 1 pincée sel
  • 1 pincée sucre
  • un peu de vanille en poudre

Plus encore que la cuisine, la pâtisserie, c’est mon doudou, après la brioche allégée au mascarpone, le temps en fin janvier ne s’était pas amélioré, et j’ai tout doucement continué mon hibernation en faisant des stations prolongées près de mon four ! Forcément, quand on hiberne, on est obligé de se contenter des provisions engrangées à la belle saison, voire même avant. Un reste d’abricots secs moelleux, de l’Abricotine du Valais, de la farine à pogne et du beurre sec grâce à mon fournisseur préféré et j’ai pu pâtisser sans mettre le nez dehors ! Et cela continue, puisque après les tempêtes de janvier, ce sont celles de février qui ont pris le relais !

DSC_0006

Recette

La veille, couper les abricots en petits morceaux, ajouter l’Abricotine, mélanger, couvrir et passer 30 secondes au micro-ondes, mélanger et couvrir de nouveau, réserver à température ambiante. Le jour même, mettre la farine, le sucre et le sel dans le bol du robot, ajouter les oeufs légèrement battus avec la levure émiettée. Actionner le robot, équipé du crochet, pendant 8 à 10 minutes, vitesse 2. Incorporer le beurre peu à peu, et continuer à battre 8 minutes supplémentaires.

DSC_0048    DSC_0051    DSC_0055

Filmer la pâte au contact et laisser pousser 1h30 à 2 heures à température ambiante, ramasser la pâte, la bouler rapidement, filmer à nouveau et réserver 3 heures au frais. Fleurer le plan de travail avec un voile de farine, détailler la pâte en 3 morceaux, les abaisser légèrement pour obtenir des boudins de 30 x 9cm environ, répartir les abricots macérés sur les 3 boudins, fermer en pinçant, rouler rapidement les boudins pour leur donner une forme régulière et les assembler en une tresse.

DSC_0063    DSC_0068    DSC_0071

Quand la natte est terminée, la laisser lever deux heures à température ambiante, peut-être davantage, cela dépend de l’hygrométrie  et de la température de la pièce.

Fouetter l’oeuf avec le sucre, le sel, la vanille et un peu d’eau, en badigeonner la brioche. Préchauffer le four à 180°C, juste avant d’enfourner, badigeonner à nouveau la brioche. Cuire 30 minutes à 180°C, baisser la température à 160°C et poursuivre la cuisson 10 minutes. Débarrasser sur une volette et laisser tiédir ou pas avant de déguster.

DSC_0098    DSC_0001

Si je ne me trompe pas, une nouvelle version d’une brioche tressée est en préparation !

Un rappel pour le concours de la Tomme de Savoie, envoyez vos recettes festives jusqu’au 5 avril 2015, avec des créations gourmandes dignes d’un double anniversaire : les 20 ans de la Tomme de Savoie IGP et les 5 ans du Défi gourmand. Le concours est ouvert à tous, blogueurs et cuisiniers amateurs, à tous ceux qui aiment la Tomme de Savoie.

Banniere_Facebook_Defi_Gourmand_803x486.jpg