• 2 échalotes
  • 20g beurre 1/2 sel
  • 1 cuillère à café huile d'olive
  • 150g riz carnaroli
  • 50g main de Bouddha
  • 8cl Noilly Prat
  • 3/4l eau
  • 30g Parmiggiano Regiano en lamelles
  • 2 cuillères à soupe crème fraîche épaisse
  • sel & poivre du moulin
  • zestes main de Bouddha

L’avantage avec les agrumes, c’est qu’on peut les cuisiner aussi bien en salé, qu’en sucré. Ils se prêtent à toutes les combinaisons possibles, confits ils relèvent un tajine ou un dessert, on les boit nature ou alcoolisés, ils sont rafraîchissants en été, réconfortants en hiver, je pourrais continuer ma liste longtemps, mais mon propos aujourd’hui tourne encore autour du cédrat, plus précisément la main de bouddha. Celle que m’avait donnée la Munichoise était tellement grosse que j’ai essayé de l’exploiter au maximum.

DSC_0025

Recette

Laver soigneusement la main de Bouddha, la sécher, la tailler en fines lamelles. Amener de l’eau  salée à ébullition, plonger les lamelles d’agrumes et laisser frémir 10 minutes environ.  Enlever les lamelles de main de Bouddha du bouillon, maintenir ce dernier à petit frémissements.

DSC_0003    DSC_0006    DSC_0013

Ciseler les échalotes, ainsi que les lamelles de cédrat le plus finement possible. Dans une sauteuse, faire revenir les échalotes ciselées 2 à 3 minutes, ajouter le riz, mélanger, quand il est bien nacré, incorporer le cédrat ciselé, laisser revenir 3 minutes. Verser le Noilly, remuer. Verser l’infusion de main de Bouddha peu à peu dans le riz et poursuivre la cuisson encore 15 minutes sans cesser de remuer. Goûter pour ajuster l’assaisonnement.

DSC_0017

Éloigner la casserole de la source de chaleur, ajouter la crème fraîche, mélanger, incorporer alors le parmesan, mélanger, couvrir 2 minutes. Servir dans des assiettes chaudes, zester un peu de main de Bouddha par dessus, décorer de quelques lamelles de parmesan.