• 2 yaourts grecs
  • 65g sucre de canne blond
  • 180g crème fleurette
  • 1 blanc d'oeuf
  • 4 fruits de la passion
  • 1 cuillère à soupe de sirop de banane

Pour une fois que la « Fabrique givrée » faisait une escale à Lyon, bien entendu, je n’y étais pas ! C’est rageant, moi qui aime les glaces presque autant que le chocolat. En lisant un article tout aussi réfrigérant, une fois de plus je me suis sentie frustrée. Le skyr, ce fameux yaourt islandais n’est pas arrivé jusque dans ma coupe, à moins que j’essaie de le fabriquer maison ! Comme les recettes divergent énormément, il me faudra plusieurs essais avant d’arriver au skyr idéal ! En attendant, comme les chaleurs estivales incitent à la dégustation de douceurs glacées, j’ai essayé une glace au yaourt toute simple. Je ne suis pas la seule, Virginie aussi a succombé au plaisir glacé presqu’immédiat du yaourt.

DSC_0020

La recette

Mettre la sorbetière ou la turbine en marche pour accumuler le froid. Fouetter ensemble les yaourts et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit entièrement dissous, ajouter la crème fleurette. Fouetter le blanc d’oeuf légèrement, il doit être simplement mousseux, l’incorporer au mélange et verser dans la cuve de la sorbetière. Pendant la prise de la glace, entre 25 à 35 minutes selon les appareils, préparer  les fruits de la passion. Les couper en deux, récupérer la pulpe avec les pépins, ajouter le sirop de banane, réserver. Pour servir, dresser deux quenelles de glace dans une coupelle, déposer par dessus une à deux cuillères de mélange fruité.

Depuis la confection de cette glace, les chaleurs estivales sont plutôt timides, j’alterne avec des tartes aux fruits. Mais l’été est traditionnellement la saison des glaces, c’est mon péché mignon, aussi vais-je récidiver !