• pâte feuilletée maison
  • 50g crème fleurette
  • 30g d'ail à ours finement ciselé
  • sel & poivre du moulin
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café d'eau
  • sel & poivre du moulin
  • muscade
  • 50g de Comté râpé

Chaque fois que nous nous rendons sur notre île charentaise, mon alimentation change radicalement : plus de desserts, plus de chocolat, enfin presque… à la place, je fais une cure de poissons. J’ai appris à reconnaître les poissons frais grâce à des amis mareyeurs. Plus compliqué est le retour en ville, quand je vois la différence entre les poissons du marché ou des halles et ceux aux couleurs irisés, brillants et bien raides que je trouve chez mes amis. Pire encore, le drame absolu quand par malheur, la tempête fait rage sur l’Atlantique forçant les marins-pêcheurs au chômage technique ! Par chance, j’ai pu sauver d’un court-bouillon certain cette belle arête de thon ! Il faut bien avouer que le coeur de Dame Menus Propos a été l’élément déclencheur de cette recette. Nul besoin d’être spécialiste pour écailler et lever les filets de ce poisson…d’avril !

Recette

Ciseler l’ail des ours, chauffer la crème fleurette, ajouter l’ail des ours et mixer pour obtenir un appareil bien vert. Réserver au frais. Abaisser la pâte feuilletée pour former un rectangle dont la largeur sera le double de la hauteur. Badigeonner généreusement la moitié de la pâte de crème verte, replier la partie vierge sur la partie crémée, appuyer légèrement et réserver 1/2 heure au frais. Fouetter l’oeuf entier, l’eau et les épices en badigeonner la surface de la pâte et parsemer de Comté râpé, réserver au frais à nouveau 1/2 heure. Retourner l’enveloppe de pâte sur un papier cuisson et recommencer l’opération précédente. Quand l’enveloppe est bien refroidie et raffermie, procéder aux découpes avec une lame bien tranchante pour réaliser le poisson de votre choix ! Torsader les arêtes, déposer le poisson sur une plaque à four couverte de papier sulfurisé et réserver pour la dernière fois 30 minutes au frais. Les morceaux de pâte enlevées le long de l’arête dorsale, sont à torsader de la même façon.  Préchauffer le four à 210°C et enfourner la bestiole pour 14 minutes environ.

DSC_0002    DSC_0008    DSC_0016

Une chose est certaine, avec ce thon là, je ferais manger du poisson aux plus récalcitrants ! Un aperçu d’un morceau de filet dodu, une merveille la pâte feuilletée inversée de Julie. C’est grâce à Françoise et aussi à Requia que ces feuilletés d’un genre nouveau font le tour des blogs, Mamina aussi l’a transformé.

IMG_3086       IMG_3091