• 1 mangue
  • 40g gelée de pommes à la vanille
  • 20g beurre doux
  • 1 cuillère à moka arasée poudre équinoxiale
  • 1 demie gousse de vanille
  • 1 abaisse de pâte feuilletée inversée
  • 1 jaune d'œuf
  • 1 cuillère à café d'eau
  • 1 cuillère à café sucre vanillé

Janvier, le mois des galettes, étant terminé, il fallait bien passer à autre chose ! Seulement, ayant un stock conséquent de beurre sec et partant de pâte feuilletée inversée, j’ai essayé un grillé à la mangue, à la vanille, cela va de soi et à la poudre équinoxiale d’Olivier Roellinger.

Recette 

Détailler la mangue en brunoise, faire revenir cette dernière quelques minutes dans une poêle avec la gelée, le beurre, la vanille fendue et grattée ainsi que la poudre équinoxiale, bien mélanger. Débarrasser la préparation dans un plat et laisser refroidir.

  

Étaler la pâte feuilletée très finement, la partager en deux avec une lame bien tranchante. Retourner une des abaisses sur une feuille de papier cuisson, répartir la compotée de mangue en laissant une bordure de 2,5 cm environ sur tout le pourtour. Retourner l’autre abaisse, passer dessus le rouleau à losanges en appuyant bien, réserver 10 minutes au congélateur. Préparer la dorure, fouetter le jaune d’œuf avec le sucre vanillé et un peu d’eau.

Préchauffer le four en chaleur tournante à 170°C.

Au pinceau, humidifier d’eau froide le pourtour de l’abaisse avec les fruits et déposer par dessus l’abaisse ciselée en l’étirant un peu et en appuyant. Badigeonner la dorure au pinceau sur le grillé et chiqueter le pourtour.

Enfourner pour 40 minutes environ.  Laisser tiédir un peu avant la dégustation. C’est le troisième grillé aux fruits que je fais et, pour l’instant, ma préférence va au grillé aux pommes, la mangue est peut-être un fruit qui se déguste plutôt nature que cuit.