• 145g blanc d'oeufs
  • 2g fleur de sel
  • 140g sucre en poudre blond et blanc
  • 7g sucre vanillé
  • 7g miel d'acacia
  • 55g poudre amandes
  • 39g pâte de pistaches
  • 55g farine T55
  • 2g levure chimique
  • Griottines®

Toujours dans mon opération vide-frigo et garde-manger, juste avant de boucler ma valise pour m’envoler pour Munich, je me suis lancée dans la réalisation d’une recette de financiers aperçus chez un de mes éditeurs préférés : les Éditions de la Martinière. Au moment de faire cette recette, j’hésitais entre madeleines et financiers, ce qui a entraîné un certain cafouillage dans le déroulement de la recette, pas tout à fait réalisée dans l’ordre prévu.

Recette 

Mettre le beurre à fondre pour réaliser un beurre noisette, il est prêt quand il arrête de chanter. Laisser refroidir à température ambiante.  Beurrer les moules, en étirant du beurre pommade vers le haut au pinceau, déposer un cercle de papier sulfurisé au fond du moule, cela facilitera le démoulage.

Tamiser la farine et la levure, mélanger avec la poudre d’amandes et la moitié des sucres en poudre. Fouetter les blancs en neige avec la fleur de sel et l’autre moitié des sucres en poudre, incorporer alors aux poudres, la pâte de pistaches et la moitié du beurre noisette revenu à température ambiante, détendre avec avec un peu de blancs en neige.

        

Pour finir, ajouter le reste de beurre et des blancs, mélanger délicatement. Mettre en poche et emplir les moules. Filmer les moules et réserver au frais pour la nuit.

    

Le lendemain, préchauffer le four à 180°C en chaleur tournante et enfourner pour 15 minutes environ. Démouler sur grille et déguster les financiers selon l’échelle de gourmandise de tièdes à refroidis.

Les 3/4 de ces financiers étant prévus pour des enfants, je les ai laissé nature, le dernier quart pour un adulte, j’ai inséré une Griottines® au centre.