• 250g beurre de Bresse doux pommade
  • 140g sucre en poudre
  • 20g sucre en poudre vanillé maison
  • 4 jaunes d'œufs
  • 4g poudre de vanille
  • 230g confiture framboises pépins
  • 2 disques pain azyme 18cm Ø
  • 1 moule charnière 20cm Ø
  • 1 feuille papier cuisson

Après quelques mois d’inactivité sur le blog, me voici de retour avec une nouvelle recette pour un nouveau concours : « les gâteaux de voyage« , ce gâteau encore jamais publié est très certainement un des premiers gâteaux que j’ai réalisés, je profite de ce concours pour présenter un dessert transmis depuis plus d’un siècle à tous les gourmands de la famille.

   

Dans le bol du robot, mixer le beurre avec les sucres, incorporer les jaunes d’œufs,un à un, et fouetter pendant dix minutes. Pendant ce temps, tamiser les poudres, puis les incorporer peu à peu au mélange précédent, de façon à obtenir un appareil grenu, mettre la pâte dans une poche à douille.

Préchauffer le four en chaleur tournante à 170°C.

      

Tapisser le moule de papier cuisson, répartir la moitié de la pâte dans le fond du moule, égaliser avec une cuillère à soupe. Par dessus, déposer un disque de pain azyme, répartir la confiture au milieu, humecter légèrement le pourtour du disque avec un pinceau, poser délicatement le second disque pour masquer la confiture. Appuyer doucement sur le pourtour pour effectuer une soudure et former ainsi un cachet.

        

Couvrir le cachet avec le restant de pâte, lisser et enfourner pour 50 minutes, surveiller la coloration, débarrasser sur une volette et laisser refroidir avant dégustation. Pourquoi mallette viennoise, tout simplement car il s’agit d’un gâteau de voyage et l’aïeul qui nous l’a apporté était autrichien, plus précisément viennois !

Nous n’avons pas emporté ce gâteau en voyage, mais nous avons pu constater qu’il développait tout ses goûts à partir du lendemain, il devient moelleux et les parfums s’affirment.