• 1 pâte feuilletée bio
  • 1 fromage de chèvre frais
  • 300g crème fleurette
  • 200g lait frais
  • 4oeufs + 2 jaunes
  • 3 gousses d'ail dégermées
  • 1 bouquet de persil
  • sel & poivre du moulin
  • 700g petites courgettes

En retournant dans leur Franche-Comté, ma belle-soeur et mon frère ont allégé leurs bagages et nous ont laissé quelques trésors :  de petits oeufs de poule, plutôt de poulette, fraîchement pondus, du fromage frais des biquettes de leur montagne, de la pâte feuilletée bio, de quoi préparer un joli plat avec les petites courgettes du marché. Tout naturellement, j’ai eu envie de faire une autre version de la tarte qui tournait en rond, plus proche mais différente de celle de Muriele. Dans la recette d’origine, il est préconisé de blanchir les lamelles de courgettes, ce que je n’ai pas fait. Résultat, elles sont restées « al dente » et n’ont pas rendu d’eau.

dsc_0843

Recette

Laver soigneusement les courgettes, les sécher. Les passer à la mandoline, pour obtenir de très fines lamelles. Préchauffer le four à 180°C. Mettre l’abaisse de pâte feuilletée dans son papier dans un moule de 25cm de diamètre, replier les bords en torsade, piquer le fond à la fourchette et enfourner pour 15 minutes environ. Sortir le moule du four, réserver à température ambiante et préparer l’appareil à quiche. Dans une terrine casser les oeufs et ajouter les jaunes, fouetter, ajouter le lait et la crème, assaisonner, mélanger. Couper le fromage de chèvre en petits morceaux, l’incorporer à l’appareil à quiche, ainsi que le persil ciselé finement et les gousses d’ail hachées menu.

img_4293    img_4289

Ranger les lamelles de courgettes crûes en cercles concentriques sur la pâte précuite, en commençant par le milieu, verser l’appareil à quiche délicatement et enfourner à nouveau pour 30 minutes à 180°C et 10 minutes à 200°C.

dsc_0843    dsc_0847

Résultat chaud et très parfumé, les courgettes ne sont pas trop cuites, avec une salade verte voilà un plat idéal pour le dîner. Comme à chaque fois que je joue de la mandoline, une énorme qui coupe très fort, mon goûteur me surveille de très près, il craint toujours que, dans mon élan, j’y laisse les doigts de toutes mes mains, d’autant plus que je n’utilise pas la protection ! Pour le rassurer, je le laisse couper les dernières lamelles. Le résultat est impeccable, je devrais la sortir plus souvent.