• 500g abricots
  • 40g sucre de canne blond
  • 1 petite branche verveine fraîche
  • 1 cuillère à soupe de “Stop-jus” ou
  • quelques biscuits à la cuillère rassis
  • 150g beurre doux
  • 95g sucre glace
  • 30g poudre d'amandes
  • 4g verveine fraîche finement ciselée
  • 2 pincées fleur de sel
  • 50g d'oeuf
  • 250g farine
  • 130g crème mascarpone Elle & Vire

C’est plus fort que moi, chaque fois que je vois une émission culinaire, mes papilles s’agitent, je pâtisse avec les candidats et à défaut de déguster avec le jury, je me promets de réaliser les recettes sans plus tarder ! et puis j’oublie…. plus préoccupée que je suis à trouver une place pratique et définitive à mes nombreux livres et instruments de cuisine, parfois, j’ai l’impression de remplir le tonneau des Danaïdes ! Alors en attendant de mettre au point la noix de coco de Yann Couvreur…, sans proportions ce n’est pas évident ! j’ai essayé une tarte aux abricots différente de celle que je prépare habituellement. Pour la pâte, une valeur sûre, celle de Pierre Hermé, nouvellement consacré meilleur pâtissier au monde, qui dit mieux !

IMG_3491

Recette

La veille au soir, laver les abricots, les sécher, les tailler en quatre, les saupoudrer avec le sucre, mélanger, ajouter la branche de verveine, couvrir et réserver au frais pour la nuit. Préparer la pâte, assouplir le beurre coupé en morceaux au robot équipé de la feuille pour obtenir une consistance crémeuse, ajouter le sucre glace tamisé, la fleur de sel, la verveine ciselée très finement, l’oeuf et terminer par la farine tamisée, mélanger jusqu’à l’obtention d’une boule, diviser la pâte en 4 pâtons, les abaisser  un peu entre 2 feuilles de papier cuisson et réserver au frais.

IMG_3477

Le jour même, sur un plan de travail fariné, étaler les pâtons aux dimensions voulues, beurrer les cercles ou rectangles à tarte posés sur une plaque recouverte de papier cuisson, les garnir avec les abaisses de pâte, en réserver une à nouveau une heure au frais. Congeler les 3 autres pour une utilisation ultérieure.

IMG_3547    IMG_3521

Égoutter les abricots au dessus d’ un saladier, récupérer le jus, en prélever 40g environ, réserver au frais, il servira à sucrer la crème Chantilly. Préchauffer le four en chaleur tournante à 180°C, saupoudrer la pâte d’une cuillère à soupe de “Stop-jus”, à défaut quelques biscuits à la cuillère rassis et réduits en poudre, disposer les abricots et enfourner pour 30 minutes, baisser la température à 165°C et poursuivre la cuisson de 10 à 15 minutes. Les indications de cuisson que je donne sont valables pour mon four.

IMG_3480   IMG_3481

Laisser la tarte refroidir un peu sur une volette avant de décercler, la glisser délicatement, sur le plat de service. Fouetter la crème mascarpone, additionnée du jus de verveine, en Chantilly, garnir une poche à douille, munie de la douille de votre choix et décorer la  surface de la tarte entièrement refroidie. Cette fois, j’ai choisi la douille Saint-Honoré, que j’aimerais apprivoiser, il va me falloir de l’entraînement.

IMG_3492

En ce moment, où la pluie rend les fruits fades et aqueux, cuire les abricots les améliore à mon sens. Cette tarte est peu sucrée et à peine acidulée grâce à la Chantilly, à la verveine très discrète, trop à mon goût, il faut que je trouve un moyen de la rendre plus présente, ce qui ne nous à pas empêchés de déguster la tarte très rapidement.