• 320g de farine T45
  • 50g lait entier
  • 11g levure de boulanger fraîche
  • 120g oeufs
  • 150g mascarpone
  • sucre
  • sel
  • 1g vanille en poudre
  • zeste d'un citron
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cuillère à soupe de lait

Ce n’est pas la première et sûrement pas la dernière, j’ai une manie quand je vois passer des brioches sur la toile, non seulement, je regarde, j’étudie et si j’admire très souvent je passe en cuisine. C’est ce qui s’est passé fin janvier en voyant la jolie brioche tressée de Thierry, qui m’a immanquablement entraînée chez Karine, après celle d’Isabelle dont j’envie la rigueur des photos : plus de temps à perdre, il me faut une brioche illico !

DSC_0019

Recette

Tiédir le lait, y délayer la levure de boulanger. Dans le bol du robot équipé du crochet, déposer la farine tamisée, la vanille, les zestes de citron, le sucre en poudre, le sel, les oeufs légèrement battus, le mascarpone et pour terminer le lait avec la levure dissoute. Pendant 10 minutes actionner le robot à la vitesse deux. À l’aide d’une corne, ramasser toute la pâte au fond du bol, filmer au contact et laisser pousser 2 heures à température ambiante.

DSC_0003    DSC_0014    DSC_0027

Passé ce temps, prendre la pâte, la dégazer, la rouler en boule et la réserver sous film pour la nuit, ou pour un minimum de 12 heures. Fleurer légèrement le plan de travail, partager la boule de pâte en trois pâtons, incorporer les billes de chocolat, refermer les boudins et les façonner sur une longueur de 30cm environ.

DSC_0030    DSC_0040    DSC_0043

Couvrir une plaque perforée d’un papier cuisson. Natter les trois boudins pour obtenir une tresse, poser la brioche sur la plaque et l’oublier 2 heures à température ambiante. Dorer la brioche avec le jaune d’oeuf délayé dans une cuillère à soupe de lait. Préchauffer le four à 170°C, quand il est à température, passer une autre couche de dorure, parsemer d’un peu de sucre en grain et enfourner pour 25 minutes environ. laisser la brioche tiédir sur une volette avant de déguster.

DSC_0058    DSC_0099

Comme d’habitude, j’ai apporter des changements, pour les quantités en fonction du poids des oeufs. Pour le parfum, comme j’apprécie moyennement la fleur d’oranger, j’ai pris de la vanille en poudre et utilisé les zestes d’un citron, j’aurais pu forcer sur les zestes de citron. Au final, cette brioche est moins riche que celles que je fais habituellement et pour des goûters avec les petits, je pense qu’elle trouvera l’assentiment de tous. Malgré l’ajout de sucre perlé, elles peu sucré, la prochaine fois en lieu et place de perles craquantes de chocolat, le mettrais des raisins secs, à la cuisson, le croustillant des perles disparaît.