• 100g farine T55
  • 50g sucre en poudre vanillé maison
  • 2 pincées fleur de sel
  • 175g oeufs
  • 12 cl de lait
  • 12 cl d’eau gazeuse
  • 3cl Cognac ou Rhum
  • 1cl huile
  • huile + beurre pour faire sauter les crêpes
  • 150g chocolat ivoire
  • 1/2 gousse de vanille
  • 150g crème fleurette
  • 2 cuillères à soupe de Kirsch
  • 150g chocolat Manjari
  • 220g crème fleurette
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café miel d'acacia
  • 120g sucre en poudre
  • 180g crème fleurette
  • 1/2 gousse de vanille
  • 90g beurre demi-sel
  • 2g fleur de sel

Après les galettes, voici venu le temps des crêpes, c’est demain la chandeleur et les traditions ont du bon !  Si j’aime beaucoup les galettes salées comme en Bretagne, avec de la farine de sarrasin, ma préférence va encore aux sucrées et à leurs accompagnements multiples ; quant aux premières, je préfère les déguster dans une crêperie. En dehors des coupelles de sucre et plusieurs sortes de confitures, je sers toujours des sauces aux chocolats et une obligation, une sauce caramel au beurre salé que j’ai empruntée, une fois n’est pas coutume à Dame Menus Propos !

DSC_0084 

Recette

Dans une terrine, mélanger farine, sucre et sel. Incorporer les oeufs  un par un en fouettant rapidement pour éviter les grumeaux. Dans un bol, mélanger le lait et l’eau. Ajouter peu à peu les liquides. Selon le pouvoir d’absorption de la farine, il ne sera peut-être pas nécessaire de tout utiliser. Pour finir, ajouter le Cognac et l’huile. La pâte doit être fluide. Couvrir la terrine et laisser reposer une heure environ. Au moment de faire sauter  les crêpes, fouetter à nouveau la pâte. Il se peut qu’il faille rajouter du liquide.

DSC_0028    DSC_0045    DSC_0012

Faire chauffer une ou deux poêles avec un peu d’huile et un soupçon de beurre, entre chaque cuisson de crêpe, mettre un peu de beurre dans la poêle.

DSC06603    DSC06604

Préparer les crêpes juste avant de les déguster, les réserver au fur et à mesure sur le plat de service posé sur une casserole remplie d’eau bouillante et couvrir pour garder les crêpes au chaud. Cette méthode permet à celui ou celle qui prépare les crêpes de s’asseoir à table en toute quiétude. Les adeptes des crêpes croustillantes, peuvent toujours se préparer des crêpes à la minute.

DSC_0065    DSC_0081

Pour les sauces aux chocolats, j’ai adopté la manière rock’n roll de Christophe Michalak pour réaliser des ganaches sans crainte de voir les éléments se séparer. Dans le bol du blender, dans l’ordre les fèves de chocolat, le miel, le parfum éventuel, la crème bouillante infusée à la vanille, mixer par impulsions, c’est fini ! Débarrasser dans les coupelles de service. Pour le caramel, suivre le mode d’emploi ici.

Cette recette, je la fais depuis une éternité, jusqu’à présent je n’avais jamais pris la précaution de peser les ingrédients, je la faisais à l’oeil en fonction du nombre de gourmands. Elle fait partie des premières invitations des enfants, quand pendant les vacances, ils revenaient affamés de la voile avec des amis. Il fallait prévoir grand ! Bientôt, ce sont les petits-enfants qui vont aussi vouloir leur goûter crêpes, ou leur dîner, c’est la marée qui décidera !