• 6 pommes Belchard®
  • 4 boudins
  • 1/2 citron
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 30g de beurre 1/2 sel

Depuis le temps, je ne saurais dire quand cette recette a fait son apparition dans nos assiettes. Si le boudin est un des plats de prédilection de mon goûteur, c’est loin d’être mon cas. La seule et unique fois où j’ai mangé du boudin, c’était à Lyon, cuisiné par un grand chef, M.O.F de surcroît : Matthieu Viannay. Ce jour là, j’ai vraiment été conquise, mon enthousiasme fut de courte durée et je n’ai jamais essayé de cuisiner sa recette. En revanche, notre boucher lyonnais prépare un boudin blanc excellent et régulièrement en hiver il en propose à ses clients, c’est grâce à lui que j’ai commencé à manger du boudin, du blanc uniquement.

DSC_0031

Recette

Éplucher les pommes, les couper en quartiers ou en six selon leur grosseur, les citronner. Chauffer 1/2 cuillère d’huile d’olive et le beurre dans une poêle, quand le mélange est mousseux, disposer les morceaux de pommes, les colorer à feu moyen de chaque côté sans laisser attacher, baisser la chaleur et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les pommes soient fondantes, en les tournant régulièrement.

DSC_0003    DSC_0004    DSC_0007

Pendant la cuisson des pommes, cuire le boudin doucement dans une autre poêle avec un filet d’huile, après l’avoir piqué avec une fourchette, le tourner régulièrement. Servir dans des assiettes chaudes.

DSC_0023

Quand la Parisienne en préparait, elle prenait soin d’enlever le boyau qui maintient la chair du boudin, je ne l’ai jamais fait. La qualité du boudin de Lyon ne le justifiait pas. Avec celui que mon goûteur a rapporté dernièrement, j’essaierai peut-être sa méthode. Le boyau est plus épais et c’est moins fin à la dégustation, à voir.