• 500g pommes de terre Charlotte
  • 18g ail des ours sans tige, petites feuilles avant floraison
  • 10g beurre noisette
  • 80g farine 65
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café sel fin
  • poivre du moulin
  • muscade fraîchement râpée
  • semoule de blé dure de Cecco
  • beurre clarifié

Il en est ainsi dans ma cuisine, la vue de certaines recettes m’entraîne aussitôt vers des achats impulsifs, lesquels achats me narguent régulièrement quand j’ouvre un tiroir et que je suis confrontée à des moules ou autres aberrations culinaires. Ils restent, des lustres durant, en attente de la recette ou de l’inspiration qui sera enfin le déclencheur de la première utilisation des dits-produits ! La fameuse planche, indispensable à l’élaboration de gnocchi dignes de ce nom, attendait patiemment sa mise en lumière depuis presque 8 ans !

DSC_0043

Recette

Cuire les pommes de terre en robe de chambre à la vapeur pendant 20 minutes. Préparer le beurre clarifié noisette, réserver à température ambiante. Préchauffer le four à 120°C. Quand les pommes de terre sont cuites, les éplucher, les tailler en rondelles et les faire dessécher 10 minutes sur une plaque dans le four en prenant soin d’ouvrir la porte à plusieurs reprises pour laisser la vapeur s’échapper. Passer les pommes de terre encore chaudes au presse-purée, en alternant farine puis pommes de terre.

IMG_7411     IMG_7412

Ciseler l’ail des ours le plus finement possible, le passer au mixer plongeant avec l’oeuf, les épices et le beurre noisette. Mixer jusqu’à obtention d’une crème fine.

DSC_0006     DSC_0011

Mélanger cette crème aux pommes de terre, mélanger avec une spatule, sans pétrir. Si la pâte est trop humide, incorporer davantage de farine. Fleurer une grande planche avec un peu de semoule, détailler des morceaux de pâte, les rouler en boudins gros comme un doigt, puis tronçonner chaque boudin en morceaux de 2cm environ. Pour leur donner la forme caractéristique des gnocchi, les rouler sur une planche adéquate.

DSC_0016     DSC_0023     IMG_7422

Réserver les gnocchi jusqu’au moment de les cuire sur un papier cuisson légèrement fariné. Faire bouillir une assez grande quantité d’eau, pocher les gnocchis en petite quantité dans l’eau frémissante. Quand ils remontent à la surface, poursuivre la cuisson encore 2 minutes, égoutter et faire revenir 2 minutes dans le beurre clarifié. Servir dans des assiettes chaudes avec quelques lamelles de parmesan.

Un peu plus colorés

Un peu plus colorés

Malgré la faible quantité d’ail des ours, on sent très bien son parfum et nous avons beaucoup aimé. Plus l’ail est jeune, plus son parfum est puissant. Pour cette recette Lamiacucina recommande des pommes de terre Charlotte, je n’avais que des Roseval et cela a très bien fonctionné. Il utilise aussi du Finot de blé, remplacé par de la farine 65 pour un résultat tout à fait satisfaisant.