• 1 céleri boule
  • jus de citron
  • 3 côtes de céleri branche
  • 1 échalote grise
  • 6 tiges de persil plat
  • 2 pommes de terre moyenne
  • 0,75l bouillon de volaille
  • 2 pommes Granny
  • 4 cuillères à soupe de crème Chantilly
  • fleur de sel
  • poivre du moulin
  • baies roses

Quelques jours hors de ma cuisine, des légumes en péril dans le garde-manger, obligation de les cuisiner avant mon départ. Initialement, j’avais prévu une soupe de céleris, rapide d’exécution, mais sans huile de noix, ni sauge, j’ai improvisé avec ce que m’offrait aussi mon frigo, un reste de crème fouettée du dessert de la veille. La prochaine fois, bien sûr il y en aura une, c’est vers ce velouté aux céleris que j’irais, le magret, lui, m’attend déjà.

DSC_0030

Recette

 Ôter les fils aux côtes de céleri, les couper en petit dés, les faire revenir avec l’échalote ciselée dans l’huile et le beurre, un peu de fleur de sel, couvrir et laisser suer doucement. Éplucher le céleri boule, le tailler en dés assez gros, les passer dans une eau citronnée et les ajouter à l’étuvée de céleri branche et échalotes, mélanger, laisser étuver encore 2 minutes.

DSC_0004    DSC_0008    DSC_0011

Ajouter les pommes de terre coupées en quatre et les tiges de persil, remuer pour bien mélanger l’ensemble puis couvrir avec le bouillon chaud et poursuivre la cuisson encore 15 minutes environ.

DSC_0015    DSC_0019

Quand les légumes sont cuits, sortir les pommes de terre pour les écraser au presse-purée avec un peu de liquide de cuisson. Éplucher les pommes en réservant quelques morceaux pour décorer, les couper en morceaux, mettre dans le blender, ajouter les céleris et une partie du bouillon, mixer finement, ajuster la consistance avec le bouillon restant. Dans une casserole, mélanger énergiquement les pommes de terre écrasées avec les céleris mixés, incorporer la crème fouettée, goûter pour vérifier l’assaisonnement, réserver au chaud.

Ciseler les morceaux de pommes, les citronner. Servir la purée dans des assiettes chaudes, quelques baies roses, des pétales de pommes, c’est prêt. Mon velouté est devenu purée parce que je n’avais pas assez de bouillon. La prochaine fois, je prendrai une pomme rouge pour la déco, ce sera plus harmonieux.

DSC_0028