• 500g de cerises Hedelfingen
  • 3 œufs entiers
  • 80g sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 90g de lait
  • 150g de crème fleurette
  • 40g de fécule de pomme de terre
  • 2 branches de menthe fraîche
  • 2g de feuilles de menthe
  • 1 noix de beurre doux

Pas d’été sans clafoutis ! Comme pour moi, le seul, le vrai clafoutis est celui aux cerises, voici le dernier né avec une légère variante. Je ne sais pas si c’est grâce au terrain, à la pluie ou à la providence, mais cette année le jardin est riche en herbes, celles que j’aime. Après l’ail des ours au printemps, la verveine et la menthe y poussent à profusion. Accord parfait pour les tisanes quand les soirées sont fraîches, séparément pour parfumer entrées, plats ou desserts. La menthe étant une des herbes préférées de mon goûteur Number One, c’est tout naturellement une version mentholée que j’ai essayé aujourd’hui !

Recette

Amener le lait à ébullition, éloigner la casserole de la source de chaleur, déposer les 2 branches de menthe couvrir et laisser infuser le temps de préparer la recette, 1/4 d’heure environ. Laver les cerises, bien les sécher, les équeuter. Ciseler finement les feuilles de menthe. Beurrer largement le moule, mettre les cerises dans le moule et répartir la menthe ciselée. Cette fois, j’ai choisi un moule en porcelaine à feu. Dans une terrine, mélanger les poudres, ajouter les oeufs, fouetter rapidement, incorporer la crème fleurette puis le lait infusé en prenant soin d’essorer les branches de menthe pour ne rien perdre du parfum. Préchauffer le four à 200°C.

DSC_0008    DSC_0005     DSC_0015

Verser l’appareil sur les cerises, enfourner pour 25 minutes environ, poursuivre la cuisson 10 minutes supplémentaires à 210°C. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau, si nécessaire prolonger de 5 minutes en fonction de votre four. Mon clafoutis a pris un coup de soleil, mais c’est ainsi que nous le préférons.

DSC_0019     DSC_0025

Attendre un peu avant de déguster, chez nous c’est impossible, nous le mangeons relativement chaud. Si j’ai indiqué quatre personnes dans la recette, c’est pour paraître moins gourmand ! En réalité, nous en avons mangé les trois quarts à la sortie du four ! Le grand air nous met en appétit !