• 360g crème à la Tomme et ail des ours
  • 190g blancs d'oeuf
  • 2g sel fin
  • 2g sucre en poudre
  • Jus de citron
  • 10g ail des ours finement ciselé
  • fines lamelles de Tomme de Savoie

La semaine dernière, après une dernière recette pour le concours de la Tomme, il m’est resté l’équivalent d’un bol de mon appareil à fourrer les carolines. Le surplus de pâte à chou a été prestement congelé, la crème m’a donné une idée supplémentaire, (mon congélateur est minuscule et à nouveau trop plein). J’avais conservé les blancs d’oeufs en vue de macarons ou, pourquoi pas, des madeleines, ce sera pour une autre fois, place au soufflé fromagé.

Recette

Sortir les blancs d’oeufs suffisamment à l’avance pour les remettre en température. Beurrer et fariner un moule à soufflé. Ciseler très finement l’ail des ours. Préchauffer le four à 200°C. Fouetter les blancs avec le sel, le sucre et quelques gouttes de jus de citron pour obtenir une texture ferme et mousseuse. Incorporer l’ail des ours à l’appareil fromagé. Prélever un quart des blancs, l’ajouter au mélange précédent, puis incorporer le reste délicatement. Verser l’appareil dans le moule, déposer les lamelles de Tomme à la surface, enfourner pour 15 minutes à 200°C, puis baisser la température à 180°C pour un quart d’heure de plus. Déguster chaud avec une salade mélangée.

DSC_0004     DSC_0005

Cette fois-ci, c’est définitif, je n’ai plus de Tomme de Savoie ! Quand vous découvrirez cette ultime recette, je serai en route comme tous les ans pour rejoindre la Munichoise à Salzbourg pour le festival de musique. Pour les semaines à venir, les recettes devraient avoir un accent un peu plus alémanique !

DSC_0008     DSC_0010