• 250 g de farine
  • 2,5 g de sel
  • 7,5 g de sucre
  • 7 g de levure fraîche
  • 50 g de lait
  • 90 g d’oeufs
  • 90 g de beurre fondu tiède
  • 125 g d’eau minérale
  • 50 g de sucre
  • 1 1/2 gousse de vanille fendue et grattée
  • zestes d’1 citron
  • zestes d’1/4 d’orange
  • 25 g de rhum
  • 200 de crème fleurette bien froide
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 3 oranges sanguines
  • 1 cuillère à soupe de miel d’acacia

Régulièrement, je publie des recettes de l’ancien blog, celui qui avait été sauvagement attaqué ! tout récemment, nous avons encore subi une cyber attaque, c’est agaçant ! Pour pallier ce genre d’inconvénient, mon web master préféré, qui se trouve aussi être fils adoré, a de nouveau procédé à un grand nettoyage de printemps, installé de nouveaux pare-feux, mis des barrières théoriquement protectrices et j’en passe… Malheureusement, dans sa fièvre salvatrice, il a entièrement fait disparaître l’ancien blog. Je pense qu’il va redescendre de son piédestal de fils adoré quelques temps ! Heureusement, sentant l’orage venir, j’avais préservé quelques recettes, en voici une aujourd’hui issu d’un ancien Thuriès qui publiait une recette de La Mamounia.

DSC_0018Recette

Dans le bol du robot mettre la farine, le sucre, le sel, la levure, les oeufs et mélanger à la feuille à petite vitesse jusqu’à ce que l’appareil se détache des parois du bol, incorporer alors le lait peu à peu jusqu’à ce que la pâte se décolle. Réserver dans une terrine couverte jusqu’à ce que le mélange ait doublé de volume. Remettre la pâte dans le bol mélangeur, verser doucement le beurre fondu et battre de nouveau jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol. Partager la pâte et la laisser gonfler encore 20 minutes. Beurrer le ou les moules soigneusement, répartir les pâtons préparés et laisser pousser, le temps de préchauffer le four en chaleur tournante à 180°C. Enfourner et laisser 30 minutes pour les petits babas, 35 pour le grand en baissant la température les 10 dernières minutes.

DSC03174      DSC03169

Démouler les babas et laisser refroidir sur une volette. Préparer le sirop, mettre tous les ingrédients dans une casserole et chauffer à 40°C, réserver. Quand les babas sont froids, les tremper dans le sirop et laisser assez longtemps pour qu’ils soient imbibés. Pendant ce temps, peler les oranges à vif, dégager les suprêmes et récupérer le jus. Chauffer le miel dans une poêle, ajouter les suprêmes, une autre demi-gousse de vanille et laisser confire à feu moyen. Déglacer les oranges avec la moitié du jus d’orange, réserver. Juste au moment de servir, mélanger le sucre à la dernière demi-gousse de vanille. Fouetter la crème fleurette, ajouter le sucre vanillé, puis le reste du jus d’orange. Fouetter jusqu’à ce que la crème prenne en chantilly.

DSC03189      DSC03196

Prélever un morceau de baba sur toute la longueur, pocher la chantilly parfumée dans le creux, déposer des morceaux de suprêmes confits, déguster sans attendre.
Pour réaliser le baba long, j’ai utilisé un moule à pain de mie acheté il y a peut-être 30 ans à Strasbourg dans un vieux magasin qui arrêtait son activité. C’est sa première mise en service et c’est surtout la première fois que je mange un baba. Maintenant que j’y ai pris goût, j’aimerais bien goûter celui-là ou bien celui du premier numéro de « Fou de pâtisserie« . La prochaine fois que je monterai à Paris, je n’aurai que l’embarras du choix.

DSC_0018     DSC_0023