• 80g de beurre
  • 250g d’eau
  • 125g de farine
  • 4 oeufs
  • 1 jaune d’oeuf pour dorer
  • sel & poivre du moulin
  • 1 soupçon de muscade
  • 150g d’andouille de Guéméné

Encore une recette tirée de l’ancien blog. C’est une recette que  » la Parisienne  » avait imaginée lors d’une escapade bretonne où elle aimait passer des vacances. De retour dans la capitale, elle concocta sa recette à l’abri des querelles de clochers, loin des bourguignons criant au sacrilège et des bretons rebelles à une telle mésalliance. Que nenni, place à l’ouverture des frontières, venez goûter ces gougères à l’andouille de Guéméné !

Recette

Dans une casserole, amener l’eau à ébullition, ajouter le beurre, le sel, le poivre et la muscade. Au premier bouillon, retirer la casserole du feu (le mélange monte comme du lait), ajouter d’un seul coup la farine tamisée, tourner énergiquement avec une cuillère en bois pour éviter les grumeaux. Remettre le mélange à feu doux, tourner pour faire dessécher la pâte. Elle doit former une boule qui n’attache ni à la cuillère, ni à la casserole. Retirer du feu et incorporer les oeufs un par un en travaillant rapidement.

Préchauffer le four à 180°C.

Couper l’andouille en petits cubes, les incorporer à la pâte à choux. Prendre 2 plaques de moule en flexipan de 15 empreintes. Avec une poche à douille, remplir chaque empreinte du mélange, dorer à l’oeuf et enfourner pour environ 25mn.

DSCF1605

Personnellement, comme je n’ai pas de moules à empreintes, je préfère pocher mes choux sur du papier cuisson. De plus en plus, pour certaines préparations, je délaisse les moules en silicone, qui sont, certes, très pratiques, mais nuisent au développement et empêchent la coloration des financiers, madeleine, brioches et compagnie…